REPORTAGE 

publié par 7-actu.com - 27 Janvier 2011  

<< Retour

FINALE NATIONALE SAINT HUBERT

FINALE NATIONALE SAINT HUBERT Domaine Présidentiel de Rambouillet

Comme l’ensemble des épreuves de travail cette fin d’année 2010, la finale nationale du concours St Hubert a été tributaire des intempéries. Prévue initialement le 11 Décembre, cette compétition n’a pu avoir lieu pour cause de neige. Deux jours avant l’épreuve, plus de dix centimètres de neige recouvraient le territoire de Rambouillet et toute chasse était du fait interdite.
C’est donc en tout début d’année 2011, le samedi 8 Janvier, que fut reportée cette finale, toujours sur les magnifiques territoires du domaine présidentiel de Rambouillet. C’est en fait la quatorzième fois que ce domaine ouvrait ses portes aux sélectionnés à cette finale. Accueillis par M. Jacques Petitfils, responsable du domaine, les concurrents furent répartis sur leurs concours respectifs, bien encadrés par des gardes de l’ONF, dont il convient de noter la disponibilité et la gentillesse.

La réelle volonté d’avancée du bureau de la Fédération du Concours St Hubert, mis en place il y a maintenant deux ans, avec des personnes très représentatives, comme M. de Ponchalon pour la FNC et M. Arthus pour la SCC, porte ses fruits. Les effets bénéfiques de ces avancées se ressentent lors des finales successives, avec cette année des modifications notoires au règlement, comme la suppression de la classe champion, ce qui ouvre plus largement les portes aux chasseurs et aux trialisants.

UNE CLASSE SUPPLÉMENTAIRE CHEZ LES CHASSERESSES

Mise en place pour l’année prochaine, de deux classes chez les chasseresses, d’une part une classe chasseresses, avec chiens d’arrêt ou spaniels et d’autre part, une classe chasseresses trialisantes, également mixte chiens d’arrêt et spaniels. Ces nouvelles classes permettront de satisfaire à la demande féminine, ainsi que de désigner les deux sélectionnées au championnat du monde, en retenant comme pour les chasseurs les premières de chaque concours.
Encore une fois, bien que le niveau général se soit beaucoup amélioré, il semble souhaitable que l’ensemble des finales régionales préparent plus précisément à la finale nationale, par la qualité du gibier proposé, mais également dans l’esprit des jugements. Ces derniers gagneront certainement à s’unifier, car trop de diversités dans les appréciations sont encore constatées. À ce jeu, les premiers bénéficiaires seront les candidats qui sauront précisément sur quelles bases s’appuyer. Je sais que de gros efforts ont été faits dans ce sens et que les prochaines finales régionales seront suivies de près.

Lors de cette journée du 8 Janvier, les sélectionnés régionaux ont pu bénéficier de territoires remarquables pourvus de gibier particulièrement ensauvagé. Dans ce biotope aménagé pour la chasse, où se jouxtent parcelles de cultures à gibier, tirés composés de petites haies taillées et sous bois très clairs, le faisan et le lapin, bien qu’en diminution notoire, sont rois.
Cette journée que l’on annonçait humide, fut assez clémente, malgré un ciel très couvert. Les concurrents ont eu fort à faire avec des faisans difficiles et surtout rassemblés en compagnies, ce qui expliqua certains parcours à vide et d’autres avec de nombreuses occasions. Face à des oiseaux de cette qualité, le travail du chien est primordial, mais également la façon dont le chasseur entreprend ses recherches. Beaucoup d’oiseaux se dérobèrent à la cloche et ne permirent pas aux chiens de prendre des points. Plusieurs bécasses furent vues, peu furent arrêtées.

À quelques exceptions près et il faut le reconnaître, en règle générale c’est souvent le chien qui guide la quête du maître, à bon ou à mauvais vent et sans aucune rigueur dans l’exploitation du terrain qui est mis à disposition.
Il est évident de la majorité des chiens sélectionnés le sont face à du gibier lâché. D’ailleurs leur dressage et bien souvent ensuite, leur utilisation à la chasse est faite uniquement sur ce type de gibier. Alors, face à du gibier qui a un comportement naturel, les chiens sont déroutés et parfois même passent à très courte distance des oiseaux sans les prendre.
Cette année, si certains concours sont revenus sans avoir prélevé un seul oiseau, d’autres ont montré une grande qualité des couples présentés, ce fut le cas des chasseurs trialisants avec spaniels et avec chiens d’arrêt. Sur ces deux concours plusieurs concurrents sont rentrés de leur parcours avec deux oiseaux prélevés. Signalons également l’excellente tenue de la batterie des juniors, où trois candidats ont prélevé un oiseau et où une charmante jeune fille a su s’imposer.

DES CHIEN DÉSTABILISÉS PAR LE NOMBRE D’OISEAUX

Après le rond de départ et les recommandations d’usage, chacune des six batteries se dirigea vers son terrain respectif. Tous les concurrents et concurrentes furent examinés par un trio de juges accompagné sur le terrain par un garde du domaine. Chaque parcours qu’il me fut donné de suivre s’est toujours déroulé sur un terrain très chassant. Pratiquement tous les concurrents ont eu des possibilités de rencontres, certains en ont pleinement profité, d’autres ont par manque de lucidité compromi leur parcours. Le stress de la participation à cette épreuve, n’a certainement pas aidé tous les participants, mais à ce niveau, il faut des concurrents au caractère solide, sachant s’exprimer clairement devant les juges, mais aussi des chiens de métier qui sachent s’adapter à la situation présente. Plusieurs candidats ou candidates sélectionnés avec de jeunes chiens ne purent faire le parcours qu’ils attendaient, car leur compagnon sortit de la main, faisant voler les dizaines d’oiseaux qui parfois piétaient devant eux. Dans ce type d’épreuves, les services d’un chien bien routiné et parfaitement aux ordres est certainement une gageur de réussite. Pour preuve entre autres, les classements obtenus par les candidats présentant des chiens classés en épreuves de travail, qui ont su garder leur sang froid.

CLASSEMENTS PAR CATÉGORIES LES JUNIORS

LES JUNIORS
1 – Melle Anger Alicia avec Chance sa setter anglais et 68,5 points
2 – M. Applencourt Alexis avec Alouette des Monts Blancs sa braque d’Auvergne et 61 points
3 – M. Guy Sébastien avec Bounty Queyreloup son épagneul breton et 60,5 points
4 – M. Melle Almagro Ophélie avec Bianca sa setter anglais et 50,5 points
5 – M. Lerique Romain avec Dalton son épagneul breton et 46 points
6 – M. Bertholet Clément avec Dylan son setter anglais et 36 points

1 – Melle Anger Alicia avec Chance sa setter anglais et 68,5 points

2 – M. Applencourt Alexis avec Alouette des Monts Blancs sa braque d’Auvergne et 61 points

3 – M. Guy Sébastien avec Bounty Queyreloup son épagneul breton et 60,5 points

LES CHASSERESSES

1 – Mme Lebrun Diane avec Unique son braque d’Auvergne et 61,5 points
2 – Mme Agay Christine avec Belle son épagneul breton et 55 points
3 – Mme Roche Marie-Ange et Rucking du Val de Peyras son braque allemand et 50 points
4 – Mme Métais Marinette avec Altesse sa braque allemand et 42 points
5 – Mme Mandras Marie Françoise avec Torlac de Thorlak son griffon Korthals et 50 points
6 – Mme Laurens Karine avec Fan son épagneul breton et 38 points

2 – Mme Agay Christine avec Belle son épagneul breton et 55 points

LES CHASSEURS AVEC CHIENS D’ARRÊT

1 – M. Pouget Vincent avec Darkan son setter anglais et 60,5 points
2 – M. Conchon Serge avec Ulma des Bruyères aux Longs Becs son setter anglais et 59,5 points
3 – M. Berthault Sébastien avec Lixan son épagneul breton et 55,5 points
4 – M. Llanas Antony avec Jina son épagneul breton et 54 points
5 – M. Plouvier Patrick avec Appie du Gué de Blanguetague sa setter anglais et 45,5 points
6 – M. Chaignet Bernard avec Cliff des Diamants Verts son épagneul breton et 40,5 points
7 – M. Girard Frédéric avec Baron son pointer et 40 points

1 – M. Pouget Vincent avec Darkan son setter anglais et 60,5 points

LES TRIALISANTS ET PROFESSIONNELS AVEC CHIENS D’ARRÊT

1 – M. Fareng Georges avec Cassy des Grandes Origines sa griffon Korthals et 97,5 points
2 – M. Gonçalvès Armando avec Vodka du Mont des Épinettes sa braque allemand et 90 points
3 – M. Jaouen David avec Tempo son setter anglais et 85,5 points
4 – M. Vidal Joël avec Val de Landa Gori son pointer et 79,5 points
5 – M. Delavaut Michel avec Sade du Clos de la Babille son setter irlandais et 65 points
6 –M. Egleme Guy avec Ambre des Grandes Plaines Fleuries sa braque allemand et 57 points
6 – M. Beuvain Stéphane avec Bandit d’Entre les Deux Vallées son drahthaar et 57 points
8 – M. Pernin Laurent avec Urtis de la Chaume Rigault son setter irlandais et 52,5 points

1 – M. Fareng Georges avec Cassy des Grandes Origines sa griffon Korthals et 97,5 points

2 – M. Gonçalvès Armando avec Vodka du Mont des Épinettes sa braque allemand et 90 points

3 – M. Jaouen David avec Tempo son setter anglais et 85,5 points

4 – M. Vidal Joël avec Val de Landa Gori son pointer et 79,5 points

5 – M. Delavaut Michel avec Sade du Clos de la Babille son setter irlandais et 65 points

6 –M. Egleme Guy avec Ambre des Grandes Plaines Fleuries sa braque allemand et 57 points

LES CHASSEURS AVEC SPANIELS

1 – M. Baroud Luc avec Exel du Puits Lachaud sa springer et 68,5 points
2 – M. Couton Philippe avec Canelle sa springer et 63,5 points
3 – M. Calabry Gilbert avec Vénus sa springer et 62 points
4 – M. Chargelegue Franck avec Dynamite sa springer et 56,5 points
5 – M. Lataxe Frédéric avec Élios des Juliennes Solognotes son springer et 54,5 points
6 – M. Lasnel Alexandre avec Bala de Boisirdieu sa springer et 50 points
7 – M. Palermo Mario avec Culombu son springer et 44 points

3 – M. Calabry Gilbert avec Vénus sa springer et 62 points

LES TRIALISANTS ET PROFESSIONNELS AVEC SPANIELS

1 – M. Vidal Sébastien avec Dakota du Plateau des Capucins son springer et 74 points
2 – M. Broussard Patrick avec Weeping Willow’s Uriane sa cocker et 72 points
3 – M. Rivière Marcel avec Dyna sa cocker et 57 points
4 – M. Massot Pascal avec Calinedi du Parc de Beauregard son springer et 55 points
5 – M. Gougon Roger avec Schocolat des Hares de la Conchée son field et 47 points

1 – M. Vidal Sébastien avec Dakota du Plateau des Capucins son springer et 74 points

2 – M. Broussard Patrick avec Weeping Willow’s Uriane sa cocker et 72 points

3 – M. Rivière Marcel avec Dyna sa cocker et 57 points

LES CLASSEMENTS PAR RÉGIONS

1 – Centre Bassin Parisien avec 366 points
2 – Ouest avec 351 points
3 – Sud-Ouest avec 336,5 points
4 – Massif Central Centre Ouest avec 284,5 points
5 – Nord Est avec 275,5 points
6 – Midi Méditerranée avec 266,5 points
7 – Alpes Jura avec 257 points

LES SÉLECTIONNÉS POUR LE CHAMPIONNAT DU MONDE SAINT HUBERT

Après la suppression de la catégorie champions, tant en chiens d’arrêt qu’en spaniels, les barrages qui les années précédentes désignaient les futurs compétiteurs au championnat du monde n’ont plus lieu et c’est tout simplement que les premiers des catégories chasseurs et chasseurs trialisants, tant en chiens d’arrêt qu’en spaniels sont d’office sélectionnés.
Chez les chiens d’arrêt feront partie de l’équipe de France, M. Pouget Vincent avec Darkan son setter anglais et M. Fareng Georges avec Cassy des Grandes Origines sa griffon Korthals.

Chez les spaniels feront partie de l’équipe de France, M. Baroud Luc avec Exel du Puits Lachaud sa springer et Vidal Sébastien avec Dakota du Plateau des Capucins son springer.

Chez les chasseresses, Mme Lebrun Diane avec Unique son braque d’Auvergne et Mme Agay Christine avec Belle son épagneul breton représenteront également la France au prochain championnat du monde qui aura lieu en France dans les Landes, dans la région de Cazalis.

UNE BELLE REMISE DE PRIX

C’est dans la salle des fêtes de Gazeran, aimablement mise à disposition et décorée par la municipalité qu’eut lieu la remise des prix et le banquet de clôture de cette épreuve.
Richement dotée par de généreux sponsors, dont les sociétés Eukanuba et Dogtra, ainsi que les magazines Connaissance de la Chasse et Armes de Chasse, cette remise de prix fut somptueuse, chaque finaliste repartant avec un diplôme et une récompense.

ALAIN DAMPÉRAT

publié par 7-actu.com - 27 Janvier 2011

7-actu.com: toute l'actualité du Fieldtrial et des chiens du 7eme groupe - Site réalisé par Atara by Chiens de france.com - Mentions Légales