REPORTAGE 

publié par 7-actu.com - 04 Novembre 2010  

<< Retour

OPEN DE FRANCE DES FIELD-TRIALS D’AUTOMNE

OPEN DE FRANCE DES FIELD-TRIALS D’AUTOMNE HERM 2010

Haut lieu de la cynophilie d’automne, Herm reste un des derniers remparts qui conserve ses lettres de noblesse aux concours de gibier tiré.
Ici ce type d’épreuve fait encore recette, alors qu’un peu partout en France les participants à ces concours diminuent comme peau de chagrin. Les raisons de ce succès tiennent à bon nombre de paramètres, en premier lieu à un biotope parfaitement adapté et à une qualité de gibier tout à fait remarquable. En second lieu, à une organisation sans faille et bien rôdée, articulée autour de guides et tireurs expérimentés, associés à une logistique dont Jean-Guy Ducom et toute son équipe maîtrisent tous les rouages.

Pour la SCC, organiser un Open à Herm est la garantie d’un succès assuré. C’est donc ce petit village typiquement landais qui recevait les 31 Octobre et 1er Novembre, l’Open de France des field-trials d’Automne. Cette manifestation bénéficiait de la collaboration et des structures mises en place par la Société Canine des Landes, avec comme à l’accoutumée, l’omniprésence, de son président J. G Ducom pour l’organisation et de J. Chauvet pour la collecte des résultats, via la CUNCA.
Toute l’équipe des guides avait sorti foulards et bérets aux couleurs de cet Open, à l’image des juges.

Même si la forêt des Landes porte encore les stigmates de la tempête, de nombreuses parcelles ont été épargnées. Afin de mettre tous les concurrents dans de bonnes conditions, la répartition des terrains fut partagée entre les communes de Herm et de Onesse, où se sont déroulés la semaine précédente les fields d’Escource.
Ici le biotope Landais, correspond parfaitement à ce que l’on peut attendre d’un terrain de chasse pratique. Composée essentiellement de pins maritimes, la grande Lande d’Herm, a des parcelles qui se sont ouvertes et éclaircies depuis quelques années. De la sorte les terrains sont devenus moins durs et couverts. Sur Onesse, les parcelles de jeunes pins présentent les bordures assez denses, mais l’intérieur des layons est parfaitement exploitable pour les épreuves de couple.

C’est avec un temps couvert, bénéficiant de quelques éclaircies que s’est déroulée la plus grande partie de cette première journée, nous réservant en soirée une pluie battante pour le barrage. La seconde journée encore toute humide des pluies de la veille profita d’un timide soleil automnal, mais sans pluie, jusqu’au barrage final qui nous gratifia des derniers rayons d’un soleil s’éteignant sur la lande.

LA PREMIÈRE JOURNÉE

Pour cette première journée, les chiens continentaux étaient répartis entre huit concours solo et trois concours de couple.
En solo, chaque concours revint avec un CACT,
Solo 1
CACT, Apache de Montardon, l’épagneul breton de M.Pere,
Solo 2
CACT, Best de la Source aux Perdrix l’épagneul breton de M. Dorbes
Solo 3
CACT, Billy du Coteau des Terrasses le griffon Korthals de M. Bertrand
RCACT, Arthus des Plaines Dauxeenes l’épagneul breton de M. Le Provost
Solo 5
CACT, Brani des Truffières de la Chesnerais le drahthaar de M. Veyssière
Solo 6
CACT, Brigitte, dite Ecija Pradellinensis, la braque allemand de M. Fusillier
Solo 7
CACT, Dollar des Plaines Dauxeenes l’épagneul breton de M. Pinel
RCACT, Carex du Hameau de Sorny, l’épaneul breton de M. Merle des Isles
Solo 8
CACT, Victor de l’Enclos du Château, l’épagneul breton de M. J Ch Piat
RCACT, Biatka de la Coulée Notre Dame l’épagneul breton de M. J Ch Piat

À l’image des solos, les trois concours de couple revinrent chacun avec un CACT,
Couple 1
CACT, Bianca de la Vallée du Nebbiu, l’épagneul breton de M. Le Provost
RCACT, Bob des Landes du Puech, l’épagneul breton de M. Le Provost
Couple 2
CACT, Bisco du Pilier des Masques, l’épagneul breton de M. Demètre
RCACT, As des Trois Six, le braque français de M. Veyssière
Couple 3
CACT, Ariane du Clos des Morandes, la braque allemand de M. F. Maudet
RCACT, Atto de Biterre, le braque allemand de M. Goncalves


Chez les chiens britanniques, quatre des cinq couples revinrent avec un CACT.
Couple 1
CACT, Boléro of Flying Hunter, le setter Gordon de M. Boitier Mura
Couple 2
CACT, Belle de Cazaous, la setter anglais de M. Ruault
RCACT, Brando de l’Echo de la Forêt, le setter anglais de Mme Madiot
Couple 4
CACT, Vuitton du Mas d’Eyraud, le setter anglais de M. F. Maudet
Couple 5
CACT, Vital du Mas d’Eyraud, le setter anglais de M. L. Maudet

BARRAGE DU 1ER JOUR

Au soir de cette première journée, c’est un ciel très couvert annonçant la pluie qui nous accueillit sur le terrain de barrage. Les minutes passant, le vent se leva et de très grosses gouttes commencèrent à tomber, sans discontinuer jusqu’à la fin de la prestation des britanniques. C’est donc sous un rideau de pluie que débutèrent les continentaux, sept épagneuls bretons, deux braques allemands, un drahthaar, et un griffon Korthals, qui allaient en découdre avec la victoire. C’est Ariane du Clos des Morandes, la braque allemand de M. F. Maudet, qui avec une parfaite occupation du terrain, s’adjugea le CACIT, devant l’excellent drahthaar Brani des Truffières de la Chesnerais de M. Veyssière qui obtient la RCACIT.

Chez les chiens britanniques, trois setters anglais et un setter Gordon étaient au CACT. Sur ce barrage le CACIT sera accordé à Vital du Mas d’Eyraud, le setter anglais de M. L. Maudet et la RCACIT à Vuitton du Mas d’Eyraud le setter anglais de M. F. Maudet.

LE DEUXIÈME JOUR

Cette seconde journée, 7 CACT furent attribués sur les 8 concours solo chez les chiens continentaux.
Solo 1
CACT, D’Joker du Milobre de Bouisse le braque français de M. Faussurier
RCACT, Cob de Montardon l’épagneul breton de M. Péré
Solo 2
CACT, Ayrton, l’épagneul breton de M. F. Maudet
Solo 3
CACT, Colombo du Pied du Mont le braque allemand de M. Fusillier
Solo 4
CACT, Bohème du Mont Chanois, l’épagneul breton de M. Boitheauville
Solo 5
CACT, Bambo de Cornilly, le griffon Korthals de M. Guillon
RCACT, Black des Mordorées Automnales, le griffon Korthals de M. Guillon
Solo 6
CACT, Chipie de l’Isle de Callac, l’épagneul breton de M. Veyssière
RCACT, Dileur du Mas Gascon des Deux Jo, le braque allemand de M. Goncalvès
Solo 8
CACT, Chopin dit César de la Paille d’Or, le braque de l’Ariège de M. Pinel

En couple, les trois concours revinrent avec un CACT.
Couple 1
CACT, Asko du Mas de l’Arbre, le braque allemand de M. Goncalves
RCACT, Utah du Grand Alizie, le braque allemand de M. Goncalves
Couple 2
CACT, Vico du Pied du Mont, le braque allemand de M. Fusillier
RCACT, Vlan du Clos de la Salle, l’épagneul français de M. Monge
Couple 3
CACT, Artus du Clos des Morandes, le braque allemand de M. F. Maudet
RCACT, Alicia de la Tour de Broue, l’épagneul breton de M. Gahuzes

Chez les chiens britanniques, trois concours sur cinq revinrent avec un CACT.
Couple 2
CACT, Vital du Mas d’Eyraud, le setter anglais de M. L. Maudet
RCACT, Babette de Cazaous, la setter anglais de M. Ruault
Couple 3
CACT, Brandy du Mas d’Eyraud, le setter anglais de M. Monge
RCACT, Chti Nino des Grandes Rafales, le pointer de M. Monge
Couple 4
CACT, Barca des Gorges du Régalon la pointer de M. Garcia
RCACT, Brando du Mas d’Eyraud le setter anglais de M. F. Maudet

BARRAGE DE LA SECONDE JOURNÉE

Le barrage des chiens continentaux comptait pour cette dernière journée de l’Open, quatre braques allemands, trois épagneuls bretons, un braque français, un griffon Korthals et un braque de l’Ariège. C’est Ayrton, l’épagneul breton de M. F. Maudet qui décrocha le CACIT devant Artus du Clos des Morandes, le braque allemand de M. F. Maudet qui obtint la RCACIT.

Chez les chiens britanniques, prétendaient à la victoire, deux setters anglais et un pointer. C’est Barca des Gorges du Régalon la pointer de M. Garcia qui obtint le CACIT, devant Brandy du Mas d’Eyraud, le setter anglais de M. Monge, avec la RCACIT.

LE BARRAGE FINAL

Le titre de gagnant de l’Open de France d’Automne 2010 allait donc se jouer chez les continentaux entre une braque allemand et un épagneul breton, les deux conduits par F. Maudet. C’est Ayrton l’épagneul breton, qui fut déclaré vainqueur, après un excellent barrage en style et en entreprise, devant Ariane du Clos des Morandes, la braque allemand, vice vainqueur avec un remarquable style également. Un grand Bravo à Francis Maudet qui hisse ses deux chiens sur les deux plus hautes marches du podium.

Pour les britanniques, un setter anglais et un pointer étaient opposés. C’est Vital du Mas d’Eyraud, le setter anglais de M. L. Maudet qui prit le dessus, avec un remarquable style et entreprise, devant Barca des Gorges du Régalon la pointer de M. Garcia.

Bravo aux chiens, aux propriétaires et aux conducteurs, particulièrement à la famille Maudet, père et fils qui gagne en continentaux comme en britanniques cet Open.
Bravo également pour cette organisation sans faille, tant à Onesse qu’à Herm.

C’est Ariane du Clos des Morandes, la braque allemand de M. F. Maudet, qui avec une parfaite occupation du terrain, s’adjugea le CACIT

C’est Barca des Gorges du Régalon la pointer de M. Garcia qui obtint le CACIT

Le CACIT sera accordé à Vital du Mas d’Eyraud, le setter anglais de M. L. Maudet, qui gagnera le barrage final et sera vainqueur de cet Open de France chez les britanniques

C’est Ayrton, l’épagneul breton de M. F. Maudet qui décrocha le CACIT et qui ensuite gagnera le barrage final et se verra attribuer le titre de vainqueur de l'Open de France chez les continentaux

Alain DAMPÉRAT

publié par 7-actu.com - 04 Novembre 2010

7-actu.com: toute l'actualité du Fieldtrial et des chiens du 7eme groupe - Site réalisé par Atara by Chiens de france.com - Mentions Légales